Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 19:56
Mon corps est un mur dressé devant moi.
Une serrure qui n' a pas de clé.
Un élan étouffé au ras du sol.
Une interrogation constante.
Une charge trop lourde à porter.
Un accident. Une chute.
Mon corps est une défaite.
La somme de toutes mes défaites.
De mes pourquoi.
Ne pas pouvoir comprendre ses turbulences,
ses défaillances.
Mon corps est une petite pluie fine
entre de trop brèves embellies.
Elles suffisent à peine à reprendre souffle.
Mon corps est un désarroi.
Un champ de bataille
où se livrent des combats qui m'échappent.
Une impasse. Un aiguillage mal ajusté.
Une solitude.
Mon corps est une maison abandonnée ;
carreaux cassés, bois vermoulu.
Le lit d'une rivière asséchée.
Une petite cour des miracles.
C'est un corps qui hurle à la mort, comme un loup.

Peut-être qu'il parle pour tous les mots tus.



Partager cet article

Repost 0
Published by Petit Poucet rêveur - dans A l'ancre de mes mots
commenter cet article

commentaires

Servanne 24/09/2009 05:47


je partage l'avis de Carole, l'éblouissement que me procure ton texte malgré la douleur et la charge que l'on ressent ...

ah si ton corps pouvait s'alléger du mal ... et te donner de la joie, un peu de cette joie douce que tu mérites ...

Et cette envie de te découvrir un peu mieux chaque fois, Petit Poucet ...

Pensées sincères


Petit Poucet rêveur 24/09/2009 21:18


Mais  moi aussi je suis éblouie ! Par tant de beauté en retour...
Merci pour ces mots écrits, si tôts, pendant que je dormais...

Bonne nuit, douce Servanne.




Enfantissages 23/09/2009 22:06


Le mot de Carole ne me semble pas trop fort! Déchirant...
Ce corps torturé t'inspire de magnifiques mots (le jeu de mots mots/maux prend vraiment ici tout son sens)!
A bientôt, cher Petit Poucet rêveur


Petit Poucet rêveur 24/09/2009 21:00


Merci pour tes mots à toi, pour ce partage d'émotion...
A bientôt.


carole 23/09/2009 10:11


(...) Comme ce texte est déchirant ! je ne sais que dire. Merci pour vos petits ramassages de miettes... vous me transmettez votre enthousiasme et ça me fait bien plaisir !!!


Petit Poucet rêveur 23/09/2009 13:30


Merci pour cette réaction, Carole. Heureusement qu'il reste les mots,  ce souffle-là pour dire.
Si je vous transmets de l'enthousiasme, malgré tout ce poids que je traîne, j'en ressens un étonnement heureux...
Quant à ces ramassages de miettes, je les trouve particulièrement consistants...Je compte d'ailleurs l'écrire aussi chez vous !
A bientôt, Carole.


Se couler vers un ailleurs

Je ne sais vers quel changement je me coule "
  mais le voyage a bel et bien  commencé.
  
Vers un ailleurs où je pourrais me poser,
poser mon corps chaotique et fatigué,
le poids de mes blessures.

Un ailleurs avec des mots
léchés par les vagues 
à moins que ce ne soit par mes larmes.
Car, à portée de regard, comme une évidence: la mer.
A perte d'horizon. La mer. 
Sa rumeur, ses humeurs.
La mer et l'écriture comme subsistance,
pain de mes jours.

Un ailleurs à l'écoute
de ma petite musique intérieure.
A défaut d'une chambre à soi,
inventer symboliquement un espace
qui m'appartienne,
que je puisse habiter à ma façon.
Construction encore bien fragile et hésitante, 
à grands coups de découragement, 
de tentatives maladroites et d'acharnement,
cet endroit se dessine peu à peu. 
Sous mes yeux. Sous les vôtres s'ils s'y posent. 

Espace impalpable qui se voudrait
alcôve sobre et chaude pour y loger 
un peu (le peu) de ce que je suis. 
Espace impalpable mais vivant
comme un battement d'aile.


      
         
Oui, le voyage a bel et bien commencé.

                                                        
                              
                      21 juillet 2009                          

Recherche

Plantez des arbres...

Choisissez ETHICLE et plantez des arbres.

DSCF1085.jpg
          Photo : Julie

100 recherches = un arbre planté.
http://www.ethicle.com

Archives

Je soutiens



                                        Médecins du Monde
                                                                et
                                                              
                                              G
reenpeace