Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 21:14



En ce début d'année j'ai envie de vous parler d'amour.
Ou plus précisément laisser quelqu'un d'autre vous en parler.
Chez nous c'est un monument, une sorte de géant au-dedans.
Un géant d'amour.
Quelqu'un d'assez exceptionnel. Auteur-compositeur-interprète.
Ecrivain, poète. Un troubadour...
Dans la biographie que j'ai sous les yeux, je lis ceci :
"1961- Suite à une panne de voiture, Julos chante sur les places
de Provence pour payer la réparation.
1962-Tournée en Provence à la manière des troubadours. On paie
sa place au prix du plaisir avec René Zosso et Luc Ponette."

Quand je vous disais que c'était quelqu'un d'assez exceptionnel...
Et ce n'est qu'une petite partie de l'artiste...

J'ai un souvenir très précis du texte qui suit. C'était pendant mes études
secondaires. Nous étions en classe. Quelqu'un est venu nous distribuer,
à chacune, une feuille blanche avec ce texte, cette lettre de Julos.
Tout le monde connaissait son nom.
Voilà bien une chose que j'ai gardé en mémoire.
Des mots que l'on porte en soi pour tout le restant de sa vie.

Cette lettre est à lire comme une offrande pure.



Ma Loulou est partie pour le pays de l’envers du décor, un homme lui a donné 9 coups de poignard dans sa peau douce. C’est la société qui est malade, il nous faut la remettre d’aplomb et d’équerre par l’amour et la persuasion. C’est l’histoire de mon petit amour à moi arrêté sur le seuil de ses 33 ans. Ne perdons pas courage ni vous ni moi. Je vais continuer ma vie et mes voyages avec ce poids à porter en plus et nos deux chéris qui lui ressemblent. Sans vous commander, je vous demande d’aimer plus que jamais ceux qui vous sont proches; le monde est une triste boutique, les coeurs purs doivent se mettre ensemble pour l’embellir, il faut reboiser l’âme humaine. Je resterai sur le pont, je resterai un jardinier, je cultiverai mes plantes de langage. A travers mes dires, vous retrouverez ma bien aimée; il n’est de vrai que l’amitié et l’amour. Je suis maintenant très loin au fond du panier des tristesses. On doit manger chacun, dit-on, un sac de charbon pour aller au paradis. Ah! Comme j’aimerais qu’il y ait un paradis! Comme ce serait doux les retrouvailles. En attendant, à vous autres, mes amis d’ici-bas, face à ce qui m’arrive, je prends la liberté, moi qui ne suis qu’un histrion, qu’un batteur de planches, qu’un comédien qui fait du rêve avec du vent, je prends la liberté de vous écrire pour vous dire ce à quoi je pense aujourd’hui. Je pense de toutes mes forces qu’il faut s’aimer à tort et à travers. 


Julos Beaucarne

Nuit du 2 au 3 février 1975






Vous la retrouverez chez lui,  avec une photo de sa loulou. Vous pourrez aussi, si vous le voulez, l'écouter...




Partager cet article

Repost 0
Published by Petit Poucet rêveur - dans A méditer
commenter cet article

commentaires

Annick 29/01/2010 15:11


"S'aimer à tort et à travers".
Oh que oui !


Petit Poucet rêveur 29/01/2010 20:10


Merci pour cet enthousiasme...


Lali 11/01/2010 00:58


Julos... Depuis trente ans que je l'écoute. Je lui ai même consacré deux billets... Une fois de plus, affinité.


Petit Poucet rêveur 11/01/2010 21:39


Trente ans...C'est une sacrée fidélité. Il la mérite...Aujourd'hui je suis passée à la bibliothèque avec ma fille et j'ai emporté un livre de poèmes de lui...


Bindou 06/01/2010 11:41


c'est une découverte pour moi, tant d'amour comme c'est beau


Petit Poucet rêveur 06/01/2010 15:43


Je suis heureuse de te l'avoir fait découvrir, Bindou...


Danièle 05/01/2010 00:42


Quel texte magnifique, Merci Poucet !

Lors d'une soirée-poésie, j'ai lu avec beaucoup d'émotion "Un soir où nous étions à table et que la soupière fumait, maman nous dit...."
Pardon si ce ne sont pas les mots exacts, je les cite de mémoire..
Tiens Poucet, tu me donnes très envie de retrouver ce très beau texte qui définit Le Bonheur

Belle nuit à toi !


Petit Poucet rêveur 05/01/2010 11:55


Je me réjouis de te donner très envie de retouver ce très beau texte...Tu nous le partageras ?


Quichottine 05/01/2010 00:33


Je savais que je le connaissais !

Merci. J'ai aimé découvrir ses nouveaux textes sur son site.

"Qui parle de fin... remonte son réveil" J'ai beaucoup aimé.

http://julosland.skynetblogs.be/post/7345075/qui-parle-de-fin-remonte-son-reveil


Petit Poucet rêveur 05/01/2010 11:53


Toi aussi...Comme cela me ravit !
Merci de me faire partager un texte que tu as beaucoup aimé. J'irai le découvrir...


Se couler vers un ailleurs

Je ne sais vers quel changement je me coule "
  mais le voyage a bel et bien  commencé.
  
Vers un ailleurs où je pourrais me poser,
poser mon corps chaotique et fatigué,
le poids de mes blessures.

Un ailleurs avec des mots
léchés par les vagues 
à moins que ce ne soit par mes larmes.
Car, à portée de regard, comme une évidence: la mer.
A perte d'horizon. La mer. 
Sa rumeur, ses humeurs.
La mer et l'écriture comme subsistance,
pain de mes jours.

Un ailleurs à l'écoute
de ma petite musique intérieure.
A défaut d'une chambre à soi,
inventer symboliquement un espace
qui m'appartienne,
que je puisse habiter à ma façon.
Construction encore bien fragile et hésitante, 
à grands coups de découragement, 
de tentatives maladroites et d'acharnement,
cet endroit se dessine peu à peu. 
Sous mes yeux. Sous les vôtres s'ils s'y posent. 

Espace impalpable qui se voudrait
alcôve sobre et chaude pour y loger 
un peu (le peu) de ce que je suis. 
Espace impalpable mais vivant
comme un battement d'aile.


      
         
Oui, le voyage a bel et bien commencé.

                                                        
                              
                      21 juillet 2009                          

Recherche

Plantez des arbres...

Choisissez ETHICLE et plantez des arbres.

DSCF1085.jpg
          Photo : Julie

100 recherches = un arbre planté.
http://www.ethicle.com

Archives

Je soutiens



                                        Médecins du Monde
                                                                et
                                                              
                                              G
reenpeace