Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 20:42



Vous ne pouvez pas imaginer combien je me sens vivante ! L'écriture m'élève ! Et baigner dans une atmosphère dédiée à l'écrit est une véritable jouissance. Et je tiens à vous remercier pour tous les commentaires trouvés ce matin à mon lever et ceux de Gazou plus tard dans la matinée...Plus les mots de Lali dans ma boîte mails...
Vous m'avez portée allègrement vers cet atelier d'écriture même si j'ai dû affronter la neige fraîchement tombée cette nuit et tôt ce matin.

Renard me demande quelle nouvelle j'ai choisi puiqu'il fallait plus précisément choisir un extrait. Dur ! Mon choix s'est porté sur le recueil de Colette Nys-Mazure (oui, encore elle...) "Sans y toucher". J'y ai mis plusieurs signets et si demain Frédérique nous le demande, et bien je puiserai à ce moment-là...
Frédérique Dolphijn est géniale...C'est une excellente animatrice et il me plairaît, si j'en ai l'occasion ou la possibilité, de suivre un autre atelier avec elle.

Vous dire peut-être simplement, ce soir, le premier exercice de la journée.
Dans un premier temps, poser trois questions par écrit. (Hors style carte d'identité bien sûr)
Dans un deuxième temps, se mettre par deux, poser ses questions à l'autre et vice-versa.
Sans rien noter. En restant dans l'écoute : non seulement les mots, mais les gestes, le regard.
Troisième temps : écrire un texte de dix, quinze lignes sur l'autre à partir de l'échange.
Quatrième temps : lecture à voix haute des textes, partage et commentaires de Frédérique
sur chaque narration, absolument différente, ce qui continue à me fasciner totalement...
 Très enrichissant !






Partager cet article

Repost 0
Published by Petit Poucet rêveur - dans Ecrire
commenter cet article

commentaires

Annick 02/02/2010 13:05


"Vous ne pouvez pas vous imaginer comme je me sens vivante ! L'écriture m'élève".

Quel élan dans cette phrase !
C'est la CREATION qui rend vivant. La création quelle qu'elle soit.

Personnellement je me sens vivante quand je photographie et quand je danse.. infiniment vivante.


Petit Poucet rêveur 02/02/2010 22:16


Oui, absolument, la création rend vivant, quelle qu'elle soit.
Ah la danse...Je partage...cela évoque tant pour moi...J'ai un peu dansé...Magique...
Merci pour ces passages aujourd'hui et tous ces mots déposés, Annick...


Danièle 01/02/2010 00:54


Merci Poucet de partager tout ça avec nous !
Ahhhhh... "sans y toucher".. mon chouchou !

Belle nuit, j'espère ne pas t'avoir réveillée !


Petit Poucet rêveur 01/02/2010 11:20


Oui, je sais combien tu l'aimes, celui-là !
Heureusement, la nuit, je ne vous entents pas passer :)
Belle journée à toi, Danièle.


sophie 31/01/2010 17:03


Quel plaisir de lire ton billet. je sens ton bonheur de participer à cet atelier.
Je suis très heureuse pour toi Petit Poucet.
Je t'embrasse.
Sophie


Petit Poucet rêveur 31/01/2010 21:02


Il faut bien qu'il y ait aussi du plaisir à me lire de temps en temps :)
Si tu sens mon bonheur, alors tu sens "juste" !
Merci Sophie.


wictoria 31/01/2010 13:50


A te lire, nous voyons à quel point ces échanges sont enrichissants !


Petit Poucet rêveur 31/01/2010 21:01


Oui, ils le sont ! Je n'ai aucune expérience d'atelier, sur les cinq auxquels j'ai participé,  qui se soit révélée infructueuse.
Merci Wictoria.


Renard 31/01/2010 02:12


Quand je te disais qu'on devient accro à ce genre d'atelier... j'y ai participé, j'en ai animé, et toujours c'était une découverte... pas seulement des autres, mais aussi de moi, de mes
possibilités..
Je suis contente que ça te rende si heureuse, et ça va continuer..
Je t'embrasse Poucette

Heu, je ne suis pas vraiment surprise par ton choix.. il va falloir que j'aille chercher un livre de cette auteure..


Petit Poucet rêveur 31/01/2010 20:59


Je sais, tu me l'as déjà dit :) Mais je suis comme toi, il y a des moments où on se répète tellement c'est fort...Et puis il y a des choses qu'on aime partager sans  se lasser...Et animer un
atelier ce n'est pas une mince affaire non plus. Toi tu as fait les deux, que de riches expériences.
J'ai beaucoup hésité pour le recueil et je suis en pleine découverte d'auteurs de nouvelles...Cela aussi c'est d'une richesse !
Si tu la lis, dis-le moi :)
Merci, Renard. Bonne fin de soirée.


Se couler vers un ailleurs

Je ne sais vers quel changement je me coule "
  mais le voyage a bel et bien  commencé.
  
Vers un ailleurs où je pourrais me poser,
poser mon corps chaotique et fatigué,
le poids de mes blessures.

Un ailleurs avec des mots
léchés par les vagues 
à moins que ce ne soit par mes larmes.
Car, à portée de regard, comme une évidence: la mer.
A perte d'horizon. La mer. 
Sa rumeur, ses humeurs.
La mer et l'écriture comme subsistance,
pain de mes jours.

Un ailleurs à l'écoute
de ma petite musique intérieure.
A défaut d'une chambre à soi,
inventer symboliquement un espace
qui m'appartienne,
que je puisse habiter à ma façon.
Construction encore bien fragile et hésitante, 
à grands coups de découragement, 
de tentatives maladroites et d'acharnement,
cet endroit se dessine peu à peu. 
Sous mes yeux. Sous les vôtres s'ils s'y posent. 

Espace impalpable qui se voudrait
alcôve sobre et chaude pour y loger 
un peu (le peu) de ce que je suis. 
Espace impalpable mais vivant
comme un battement d'aile.


      
         
Oui, le voyage a bel et bien commencé.

                                                        
                              
                      21 juillet 2009                          

Recherche

Plantez des arbres...

Choisissez ETHICLE et plantez des arbres.

DSCF1085.jpg
          Photo : Julie

100 recherches = un arbre planté.
http://www.ethicle.com

Archives

Je soutiens



                                        Médecins du Monde
                                                                et
                                                              
                                              G
reenpeace