Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 10:01






Blog 011








                           






                          


                                               La lumière est dans le livre.
                                   Ouvrez le livre tout grand. Laissez-le rayonner,
                                      laissez-le faire. Qui que vous soyez qui voulez
                                          cultiver, vivifier, édifier, attendrir, apaiser,
                                                                               mettez des livres partout.



                                                                                                     Victor Hugo


                        
                            
Blog 014


                           

                            







  Photos : Le petit sauvage
             
Alexandre Jardin





Partager cet article

Repost 0
Published by Petit Poucet rêveur - dans Ces mondes de papier
commenter cet article

commentaires

sophie 03/03/2010 16:29


Lorsque j'ouvre un livre, je commence à lire et très rapidement je sais si je continue. Souvent j'arrête.
Merci de tes mots Petit Poucet.
Sophie


Petit Poucet rêveur 03/03/2010 20:12


Merci pour les tiens, Sophie.
Passe une bonne soirée.


Pâques 01/03/2010 00:29


Si vous possédez une bibliothèque et un jardin
vous avez tout ce qu'il vous faut! Cicéron
Je le pense aussi mes livres et mon jardin même sous la pluie :-)
Bisous
Marcelle


Petit Poucet rêveur 01/03/2010 20:12


Cette citation est aussi dans mon petit livre :) Merci Marcelle !
C'ets vrai qu'une bibliothèque et un jardin, même minuscule, sonr de véritables bonheurs !
Bonne soirée...


Quichottine 27/02/2010 23:49


Oui, moi aussi... et là, il n'est pas question de qualité d'écriture, mais de ces mots qu'on lit et qui font si mal qu'on voudrait, sans le pouvoir, les oublier.

Je suis contente pour ton dimanche. Gros bisous de la nuit.


Petit Poucet rêveur 28/02/2010 13:55


Des mots qui font mal dans un livre au point de vouloir les oublier...Je me demande bien quel livre tu as lu...J'essaie de me souvenir. Il y a des lectures aujourd'hui dont j'ai honte parce que ce
n'était pas de la littérature...Des romans à l'eau de rose...J'ai du mal aujourd'hui de me reconnaître la-dedans et de me dire que c'est bien moi...Et pourtant...Il ya des livres que je n'ai pas
aimés, je pense à Claire Castillon. J'avais emprunté deux livres à la bibliothèque, je me suis forcée d'aller jusqu'au bout mais il est clair que mon effort s'arrête là. Je n'aime vraiment pas sa
façon d'écrire. Mais des mots que je voudrais oublier...Il y en a mais je ne les ai pas lus dans des livres.
Merci Quichottine. Je pars dans trois quarts d'heure...Bisous de ce début d'après-midi...


Quichottine 27/02/2010 21:13


Tous étaient d'accord... Il y a des livres merveilleux, c'est vrai, et d'autres qu'il aurait mieux valu ne pas avoir lus.

Bises à toi, Petit Poucet et bon dimanche.


Petit Poucet rêveur 27/02/2010 23:45


Ah bon...Même toi ? :)
Merci Quichottine...
Dimanche sera bon, je vais voir ma plus jeune sur scène. Evaluation publique de déclamation...Une belle après-midi en perspective.
Bonne nuit...


Renard 25/02/2010 18:42


J'aime les livres, il y en a partout chez moi, mais je suis d'accord avec Gazou, tous les livres ne sont pas des lumières...
Je plains sincèrement ceux qui ne lisent pas.
Gros bisous de fin de journée à toi


Petit Poucet rêveur 25/02/2010 21:11


J'imagine , oui, qu'il doit y avoir plein de livres chez toi :)
Nous allons tous être d'accord avec Gazou, je pense, mais le petit livre d'où est tiré la citation s'adresse aux "amoureux des livres".
Quand on aime lire, c'est difficile de comprendre ceux qui ne lisent pas...Et  j'en connais autour de moi...
Bonne soirée, Renard et merci !


Se couler vers un ailleurs

Je ne sais vers quel changement je me coule "
  mais le voyage a bel et bien  commencé.
  
Vers un ailleurs où je pourrais me poser,
poser mon corps chaotique et fatigué,
le poids de mes blessures.

Un ailleurs avec des mots
léchés par les vagues 
à moins que ce ne soit par mes larmes.
Car, à portée de regard, comme une évidence: la mer.
A perte d'horizon. La mer. 
Sa rumeur, ses humeurs.
La mer et l'écriture comme subsistance,
pain de mes jours.

Un ailleurs à l'écoute
de ma petite musique intérieure.
A défaut d'une chambre à soi,
inventer symboliquement un espace
qui m'appartienne,
que je puisse habiter à ma façon.
Construction encore bien fragile et hésitante, 
à grands coups de découragement, 
de tentatives maladroites et d'acharnement,
cet endroit se dessine peu à peu. 
Sous mes yeux. Sous les vôtres s'ils s'y posent. 

Espace impalpable qui se voudrait
alcôve sobre et chaude pour y loger 
un peu (le peu) de ce que je suis. 
Espace impalpable mais vivant
comme un battement d'aile.


      
         
Oui, le voyage a bel et bien commencé.

                                                        
                              
                      21 juillet 2009                          

Recherche

Plantez des arbres...

Choisissez ETHICLE et plantez des arbres.

DSCF1085.jpg
          Photo : Julie

100 recherches = un arbre planté.
http://www.ethicle.com

Archives

Je soutiens



                                        Médecins du Monde
                                                                et
                                                              
                                              G
reenpeace