Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 09:20




Délivrer les sources,
    célébrer les silences,
        et leur ouvrir les ailes,
            crier la vie muette, timide, désarmée,
                 ameuter les rêves,
                     marcher dans le fil du jour,
                         maintenir le coeur sur le cadran solaire,
                             divulguer l'amitié,
                                 créer dans la torsion de l'être,
                                     ravir le secret vital.




                                                             Extrait de  La vie à foison  dans  Les feux de la nuit

                                                                                        
  Colette Nys-Mazure








Partager cet article

Repost 0
Published by Petit Poucet rêveur - dans Le souffle des poètes
commenter cet article

commentaires

Danièle 09/02/2010 01:02


Merci Poucet "Les feux de la nuit" brûlent, éclairent, réchauffent..
"Les feux de la nuit" sont de vrais Amis

Tu sais combien je partage le plaisir de lire C.Nys-Mazure dont l'écriture me parle, me chuchote et parfois me bouleverse..

Nuit belle


Petit Poucet rêveur 09/02/2010 21:17


Donc tu as celui-là aussi...Il faudra un jour que tu me dises comment tu l'as découverte, Colette...Et "Le for intérieur", tu l'as ? J'ai voulu le commander mais il est épuisé :(
Je suis très heureuse de ce partage avec toi...
Nuit belle à toi...Avec ou sans sarabande sur le toit...


MULLER Géraldine 08/02/2010 22:55


Tu as raison; je ne sais pas pourquoi je t'ai vouvoyée, depuis le temps certain qu'on fréquente "nos écritures"! Mais bon, il faut mettre cela, je crois, sur le compte de ma fatigue...
Passe une bonne semaine!
Amicales bises Géraldine


Petit Poucet rêveur 09/02/2010 21:09


Ce n'est rien Géraldine :)
J'espère que tes élèves ne t'en font pas trop voir, encore...
Bonne soirée à toi.


balaline 08/02/2010 22:01


Comme ces mots me parlent et comme la vie glougloute là !
Merci Petit Poucet


Petit Poucet rêveur 09/02/2010 21:07


Tant mieux si les mots de Colette te parlent...C'est une précieuse compagne...
Merci à toi, Balaline.


Annick 08/02/2010 08:20


Oh que c'est beau !
C'est plein d'espoir.

Un beau programme de Vie.


Petit Poucet rêveur 08/02/2010 14:12


J'aime la poésie de Colette N-M. Elle sera abondante dans mon univers...

Merci Annick !


Renard 08/02/2010 03:10


Que c'est beau!!!
C'est une ode à la vie ce poème, un hymne à l'ouverture.. dans la droite ligne du débat d'un de tes derniers articles
Gros bisous à toi Poucette


Petit Poucet rêveur 08/02/2010 14:08


C'est ce qu'elle est, Colette, vivante et ouverte...
Merci Renard !


Se couler vers un ailleurs

Je ne sais vers quel changement je me coule "
  mais le voyage a bel et bien  commencé.
  
Vers un ailleurs où je pourrais me poser,
poser mon corps chaotique et fatigué,
le poids de mes blessures.

Un ailleurs avec des mots
léchés par les vagues 
à moins que ce ne soit par mes larmes.
Car, à portée de regard, comme une évidence: la mer.
A perte d'horizon. La mer. 
Sa rumeur, ses humeurs.
La mer et l'écriture comme subsistance,
pain de mes jours.

Un ailleurs à l'écoute
de ma petite musique intérieure.
A défaut d'une chambre à soi,
inventer symboliquement un espace
qui m'appartienne,
que je puisse habiter à ma façon.
Construction encore bien fragile et hésitante, 
à grands coups de découragement, 
de tentatives maladroites et d'acharnement,
cet endroit se dessine peu à peu. 
Sous mes yeux. Sous les vôtres s'ils s'y posent. 

Espace impalpable qui se voudrait
alcôve sobre et chaude pour y loger 
un peu (le peu) de ce que je suis. 
Espace impalpable mais vivant
comme un battement d'aile.


      
         
Oui, le voyage a bel et bien commencé.

                                                        
                              
                      21 juillet 2009                          

Recherche

Plantez des arbres...

Choisissez ETHICLE et plantez des arbres.

DSCF1085.jpg
          Photo : Julie

100 recherches = un arbre planté.
http://www.ethicle.com

Archives

Je soutiens



                                        Médecins du Monde
                                                                et
                                                              
                                              G
reenpeace