Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 20:15




" Le refus de l'autre
  c'est aussi le refus
  de la beauté de l'autre
".




Partager cet article

Repost 0
Published by Petit Poucet rêveur - dans A méditer
commenter cet article

commentaires

Clo 13/02/2010 12:38


J' ai lu les com et les réponses.
Il est des gens que je trouve beaux (physique et/ou moral), mais qui éveillent dans ma tête un signal de danger.
Ma petite sonnette qui fait ding-ding se trompe rarement.
Et même si je suis attirée par ces gens-là, je n' écoute que ma petite sonnette.Pour me protéger.
Bonne journée :)


Petit Poucet rêveur 13/02/2010 21:25


Merci pour ce partage, Clo. Et tant mieux si tu te trompes rarement. C'est important de s'écouter.
La journée  a été bonne ! Bonne soirée à toi.


Renard 06/02/2010 02:04


Je lis le com' de Quichottine, voir la beauté mais s'en protéger... savoir aller au delà de l'apparence ou de la première impression

Mais aussi savoir que la beauté est souvent la séduction, et quand je vois la définition du dictionnaire, "séduire", c'est pouvoir attirer l'autre là où il ne voudrait pas aller...

Ainsi, c'est par la séduction du consumérisme qu'on mène nos civilisations droit dans le mur, et pourtant, pour beaucoup, ces choix, ces achats possibles sont une source d'embellissement de leurs
vies (enfin... c'est ce qu'ils croient)

Mais même si je dis qu'il faut parfois s'en écarter, j'ai toujours présente à l'esprit, ce proverbe amérindien: "sur les sentiers que tu parcours, il n'y a pas d'étrangers, seulement des amis que
tu ne connais pas encore."

Et par étranger, je comprends ceux qu'on trouve beaux d'emblée, et vers qui on va, ceux qu'on ne trouve pas beaux et vers qui on va, et les autres, ceux qui sont beaux ou pas à nos yeux, et vers
lesquels cette démarche ne sera pas spontanée... et c'est là qu'il faut se demander si c'est parce qu'on ne se retrouve pas en l'autre, si c'est à cause d'à-prioris....

Bon, je réfléchis en écrivant, alors, j'ai l'impression d'être brouillonne là... rires..


Petit Poucet rêveur 07/02/2010 12:06


Tu ajoutes un nouvel élément avec cette notion de séduction. Mais j'ai difficile de me faire à cette définition-là...
Je viens d'aller voir dans le mien, ce n'est pas vraiment la même chose...
Séduire en 1 : attirer fortement, s'imposer à qqn par telle qualité ; charmer. Je dois dire que c'est dans ce sens-là que je le prends...Même s"il y a des façons sournoises de le faire.
Je dis souvent que je suis séduite par telle musique, telle phrase, tel livre, etc.
Mais c'est vrai qu'on peut séduire dans le but de nuire aussi...

J'aime beaucoup ce proverbe amérindien.
je crois que ce qui m'attire chez les autres, même des gens que je croise dans la rue ou dans le bus, c'est la douceur que je sens dans leur visage, une bonté  que je vois dans un regard, un
sourire, une parole. Je vais arrêter là aussi...Mais on peut continuer la conversation...:)
Surtout contine de réfléchir en écrivant, c'est très intéressant !
Bon dimanche, Renard et merci de t'être attardée avec moi...



Danièle 06/02/2010 00:07


Il peut y avoir tant de raisons qui nous font "refuser l'autre" ou certains autres...
En effet... Vaste débat !
Quant à la "beauté".. Tout est affaire de regard.. Celui que l'on porte sur les autres est bien plus indulgent que celui que l'on porte sur soi-même.. (Je ne devrais pas dire "on" parce que en
disant ceci, je n'engage que moi!!!)

Je vais y réfléchir, sous la couette, alors que pluie et vent font la sarabande sur le toit !


Petit Poucet rêveur 07/02/2010 09:02


"Celui que l'on porte sur les autres est bien plus indulgent". Je ne sais pas. Cela dépend. Je sais juste que sur certains je n'ai aucun regard indulgent.
Nous y réfléchirons encore, oui.
J'espère que la sarabande sur le toit ne t'a pas empêchée de dormir !


Quichottine 04/02/2010 16:58


Le refus de l'autre, ce n'est pas, et j'en suis sûre, le refus de voir sa beauté.

Je crois que l'on peut en voir la beauté, l'admirer, et pourtant, s'en écarter pour s'en protéger.

Mais il faudra que j'explique, un autre jour. Sans doute chez moi. C'est un long cheminement de pensée à faire.


Petit Poucet rêveur 04/02/2010 21:42


Ah voilà une donnée nouvelle que je trouve fort intéressante : s'en écarter pour s'en protéger.
Oui, je vais encore bien méditer sur tous ces échanges...
Oh oui, explique, je ne demande pas mieux...


Jean 04/02/2010 11:41


j'ai lu les différents commentaires ainsi que vos réponses ..

L'autre est toujours riche, beau , tout dépend de l'angle sous lequel on regarde .
Mais , comme le souligne Mahina, on ne voit l'autre qu'à travers nos propres yeux , à travers nos propres goùts , qu'à travers nos habitudes .
On ne voit pas l'autre , on ne voit qu'à travers des lunettes colorées par notre histoire personnelle .


Petit Poucet rêveur 04/02/2010 21:28


Difficile de voir la beauté chez tous ceux qui commenttent des monstruosités, des actes inommables...je peux même dire que j'en suis incapable.
Difficile aussi de voir l'autre autrement qu'à partir de notre propre vécu...
Merci Jean.


Se couler vers un ailleurs

Je ne sais vers quel changement je me coule "
  mais le voyage a bel et bien  commencé.
  
Vers un ailleurs où je pourrais me poser,
poser mon corps chaotique et fatigué,
le poids de mes blessures.

Un ailleurs avec des mots
léchés par les vagues 
à moins que ce ne soit par mes larmes.
Car, à portée de regard, comme une évidence: la mer.
A perte d'horizon. La mer. 
Sa rumeur, ses humeurs.
La mer et l'écriture comme subsistance,
pain de mes jours.

Un ailleurs à l'écoute
de ma petite musique intérieure.
A défaut d'une chambre à soi,
inventer symboliquement un espace
qui m'appartienne,
que je puisse habiter à ma façon.
Construction encore bien fragile et hésitante, 
à grands coups de découragement, 
de tentatives maladroites et d'acharnement,
cet endroit se dessine peu à peu. 
Sous mes yeux. Sous les vôtres s'ils s'y posent. 

Espace impalpable qui se voudrait
alcôve sobre et chaude pour y loger 
un peu (le peu) de ce que je suis. 
Espace impalpable mais vivant
comme un battement d'aile.


      
         
Oui, le voyage a bel et bien commencé.

                                                        
                              
                      21 juillet 2009                          

Recherche

Plantez des arbres...

Choisissez ETHICLE et plantez des arbres.

DSCF1085.jpg
          Photo : Julie

100 recherches = un arbre planté.
http://www.ethicle.com

Archives

Je soutiens



                                        Médecins du Monde
                                                                et
                                                              
                                              G
reenpeace