Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 21:19



Une nuit, un jour. Pour renaître. Hier.
Instants de grâce consommés.
A peine le temps de reprendre souffle
que la fatigue m'étreint comme le froid
glace les os. Que le ventre recommence
son chant infernal.
J'ai froissé le drap du jour,
somnolé dans son ombre.
Une autre nuit s'approche et je lui ouvre les bras.
Je laisse tomber mon corps,
mon corps comme un drapeau en berne.
Mais de quoi porte-t-il le deuil ?







Partager cet article

Repost 0
Published by Petit Poucet rêveur - dans Le coeur au bord des mots
commenter cet article

commentaires

tilk 03/03/2010 01:40


superbe poème
besos
tilk


Petit Poucet rêveur 03/03/2010 09:53


Je suis heureuse de voir que tu t'es promené plus loin...J'ai été relire. Merci d'apprécier mes mots, ma façon de le dire.
Besos, Tilk...Je te souhaite une bonne journée !


Lali 27/01/2010 02:40


Ce n'est jamais un seul deuil, mais la somme de toutes ces petites morts en nous qui traînent et qu'il nous faut un jour évacuer, parce que le corps et l'esprit ne peuvent en prendre davantage pour
retrouver leurs ailes...


Petit Poucet rêveur 27/01/2010 20:46


Tu as raison, ce n'est jamais un seul deuil...
Merci Lali...


colette 26/01/2010 19:24


J'arrive bien tard, sans doute très au ralenti moi aussi...mais tellement désolée pour toi !

Beaucoup l'ont dit dans leurs coms : ton corps est en résonance de ce que tu as vécu, subi, souffert ... autrement, alors à présent c'est à lui de "crier"

courage Petit Poucet

je t'embrasse


Petit Poucet rêveur 26/01/2010 21:20


Mieux vaut tard que jamais :)
Résonance...Un mot qui me plaît.
Merci Colette.


chantal 25/01/2010 21:04


Ne t'inquiète surtout pas Petit Poucet rêveur... je comprends.. pense d'abord à prendre bien soin de toi !


Petit Poucet rêveur 25/01/2010 21:07


Je ne m'inquiète pas :)
Je voulais te rassurer :)
Merci, Chantal !


pâques marcelle 25/01/2010 19:34


Une frileuse lassitude...janvier t'emportes dans son brouillard :-)
Bises
Marcelle


Petit Poucet rêveur 25/01/2010 21:04


Il n'y a pas que janvier qui m'emporte dans son brouillard...Merci, Marcelle.


Se couler vers un ailleurs

Je ne sais vers quel changement je me coule "
  mais le voyage a bel et bien  commencé.
  
Vers un ailleurs où je pourrais me poser,
poser mon corps chaotique et fatigué,
le poids de mes blessures.

Un ailleurs avec des mots
léchés par les vagues 
à moins que ce ne soit par mes larmes.
Car, à portée de regard, comme une évidence: la mer.
A perte d'horizon. La mer. 
Sa rumeur, ses humeurs.
La mer et l'écriture comme subsistance,
pain de mes jours.

Un ailleurs à l'écoute
de ma petite musique intérieure.
A défaut d'une chambre à soi,
inventer symboliquement un espace
qui m'appartienne,
que je puisse habiter à ma façon.
Construction encore bien fragile et hésitante, 
à grands coups de découragement, 
de tentatives maladroites et d'acharnement,
cet endroit se dessine peu à peu. 
Sous mes yeux. Sous les vôtres s'ils s'y posent. 

Espace impalpable qui se voudrait
alcôve sobre et chaude pour y loger 
un peu (le peu) de ce que je suis. 
Espace impalpable mais vivant
comme un battement d'aile.


      
         
Oui, le voyage a bel et bien commencé.

                                                        
                              
                      21 juillet 2009                          

Recherche

Plantez des arbres...

Choisissez ETHICLE et plantez des arbres.

DSCF1085.jpg
          Photo : Julie

100 recherches = un arbre planté.
http://www.ethicle.com

Archives

Je soutiens



                                        Médecins du Monde
                                                                et
                                                              
                                              G
reenpeace